Aller au contenu principal
Je cherche une garde d’enfants

“Les enfants bilingues sont avantagés dans des tâches non linguistiques”

17/10/2022 - Bilinguisme chez l'enfant

Pour Mômji, apprendre à parler une langue étrangère dès son plus jeune âge, c’est une chance à saisir. Le bilinguisme fait partie intégrante de la société actuelle que cela soit aussi bien pour s’exprimer que pour étayer sa curiosité. Mais quel est l’impact de cet apprentissage sur les enfants ? Afin de vous aiguiller, Mômji a posé quelques questions à la psycholinguiste Ranka Bijeljac-Babić.  
 

 

Pouvez-vous vous présenter ?

 

Ranka Bijeljac-Babić psycholinguiste

Je m’appelle Ranka Bijeljac-Babić et je suis psycholinguiste et ancienne maîtresse de conférences à l’université de Poitiers. Je suis actuellement membre de l’équipe « Langage et Cognition » au sein de l’INCC et de l’Université Paris Cité. Depuis plus de trente ans, je fais des recherches sur le bilinguisme et en particulier sur l'acquisition et le développement du langage chez l'enfant bilingue.

 

Pouvez-vous nous dire ce qu’est le bilinguisme ? 

 

 

Il existe de nombreuses définitions du bilinguisme. On considère que cela représente l’usage de 2 ou plusieurs langues de façon quotidienne avec l’idée qu’une langue prédomine sur l’autre. La notion de bilinguisme varie selon les personnes car il est possible d’être un très bon bilingue à l’oral, à l'écrit et il n’existe pas deux personnes avec le même degré de bilinguisme.

 

Quels sont les bénéfices du bilinguisme chez les jeunes enfants ? (en plus d’apprendre une nouvelle langue)

 

 

Les bilingues sont avantagés dans des tâches non linguistiques qui engagent les processus cognitifs impliqués dans la mémoire, l’attention et l’inhibition. Cela ne veut pas dire qu’ils sont plus intelligents. Ils ont seulement une ouverture plus vaste que des enfants qui ne parlent qu’une langue. Cet apprentissage leur apporte une réflexion sur le langage et facilite leur communication.

 

Les enfants bilingues ont tendance à jongler entre les langues sans s’en rendre compte. Certains peuvent même mélanger les langues, à savoir utiliser les mots ou expressions d’une langue lorsqu’ils s’expriment dans l’autre. Il ne faut pas croire que c’est le signe de la confusion dans leur tête : les enfants ne font pas ces mélanges n’importe comment. Ils connaissent très bien les structures grammaticales des autres langues. C’est un vrai bénéfice.

 

 

Est-ce que l’apprentissage jeune ne pourrait pas les perturber ? 

 

 

Il n’y a pas de preuves que le bilinguisme perturbe ou retarde le développement cognitif ou langagier. Par contre, il faut toujours être vigilant à ce que le contexte familiale ou extérieur soit favorable à l’apprentissage bilingue : si les parents ne sont pas sûrs que transmettre leur langue maternelle est une bonne chose ou si les écoles ne favorisent pas ou déconseillent le bilinguisme, le développement du langage peut être troublé. Il y a des cas où l'enfant peut être perturbé parce qu’on ne lui parle ni vraiment avec la langue maternelle ni avec les langues du pays dans lequel il vit. 

 

Les enfants bilingues ont deux fois moins l’occasion de parler et d’entendre chaque langue. Le bilinguisme est un long chemin qui prend vraiment du temps. Il faut créer le maximum d'occasions pour parler, lire, regarder des films avec les enfants afin que la ou les langues soient présentes quotidiennement. En peu de temps, ils peuvent oublier une langue qu’ils ont mis plusieurs années à connaître.

 

 

Quel serait l’âge le plus propice pour initier une langue à son enfant ? 

 

 

Même dans le ventre de sa mère, un bébé entend la langue que vous parlez. C’est une sorte de première initiation sans s’en rendre compte. Pour les enfants, le plus tôt ils sont en contact avec la langue, le mieux c’est. Beaucoup de parents pensent qu’il faut attendre de maîtriser une langue avant d’en apprendre une autre mais ce n’est pas justifié. Il faut surtout que l’apprentissage de la langue ait un sens… surtout pour les très jeunes. 

 

 

Si aucun parent n’est étranger, est-il pertinent de les initier à une autre langue ? 

 

 

Pourquoi pas. Cela peut toujours être utile. Lorsque l’on apprend une seconde langue, il faut savoir que c’est une éducation et qu’on ne devient pas bilingue du jour au lendemain. Les enfants sont très avantagés par rapport aux adultes dans l’acquisition des langues. Ils ont moins de réticence à parler avec un accent, à se tromper de mots, ils apprennent de manière ludique.

 

 

Y a t-il des erreurs à éviter ? 

 

 

Chaque enfant a son rythme et il faut être souple et tolérant. Ce n’est pas parce qu’un enfant bilingue démarre avec un peu de retard, qu’il y a un problème. Néanmoins, il faut accompagner les enfants bilingues et suivre leur développement avec un peu plus d’attention qu’on ne ferait avec les enfants du milieu monolingue. 

 

En tant que parents, il ne faut pas avoir trop d’ambition linguistique pour son enfant. Certains parents veulent que leur enfant parle 3 langues dès leur plus jeune âge, sans qu’il y ait de possibilité de maintenir cette démarche à long terme.

 

 

 

Comme l’explique la psycholinguiste, “plus de la moitié de la population mondiale parle au minimum 2 langues”. Le bilinguisme est donc un réel atout à la fois pour le développement mais aussi pour la sociabilisation des enfants. Cet aspect est d’ailleurs l’une de nos priorités puisque Mômji propose une garde en immersion effectuée à 100% dans une langue étrangère tout au long de l’année. 

 

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
Derniers articles

Thanksgiving : Des valeurs à transmettre

Thanksgiving prône la gratitude et le partage.…

THE GARDEN ACADEMY : DES PRÉ-MATERNELLES ET MATERNELLES IMMERSIVES EN ANGLAIS

The Garden Academy accueille les enfants en pré-…

“Les enfants bilingues sont avantagés dans des tâches non linguistiques”

Pour Mômji, apprendre à parler une langue…

les commentaires récents
Christine Myburgh - 4 mai 2018

Je voudrais savoir si vous avez une liste des…

Christine Myburgh - 4 mai 2018

Je voudrais savoir si vous avez une liste des…

Monica - 4 mai 2018

Bonjour, je cherche les écoles bilangue francais-…